La culture berbère et marocaine à l’honneur sur la boutique Choukrane Marrakech !

Le Maroc, sa chaleur, ses dunes de sable, ses oasis, ses plages de rêves, ses casbah de terre rouge ou ocre, les dédales de ses médinas animées, ses riads, ses souks qui regorgent d’épices en tout genre et de trésors cachés, son fameux thé à la menthe,  ses plats traditionnels: son couscous, ses tajines, son mechoui, son rfissa et sa soupe harira… Bref, le rêve, n’est-ce pas ? Nisrine et Damien, jeunes mariés, vivent à Marrakech et dirigent une boutique en ligne de produits traditionnels: Choukrane Marrakech, visant à promouvoir la culture marocaine et berbère. 

Coup de cœur partagé pour Marrakech

IMG_3263

Damien est français, Nisrine est native de Casablanca mais trouve la ville de Marrakech plus agréable: « Casablanca est sur-polluée, le climat est humide (je souffre d’asthme), c’est vraiment trop grand à mon goût et j’ai vraiment un sentiment d’insécurité là bas. Quand j’ai déménagé à Marrakech, le coup de cœur a été immédiat. C’est vrai qu’il n’y pas la mer, mais rien que la couleur ocre de la ville, le climat, les gens, la taille plus réduite… Tout m’a plu rapidement !  » précise Nisrine.

Le petit (grand) frenchie est aussi tombé sous le charme de Marrakech: « cette ville a absolument tout pour plaire, l’ensoleillement incroyable et le climat sec sont un vrai bonheur. Il est d’ailleurs recommandé de vivre ici pour lutter contre beaucoup de maladies comme l’asthme ou même la dépression ! Économiquement, il faut aussi dire que c’est vraiment top quand on commence à connaitre Marrakech. Les prix sont très abordables par rapport à la France, quand on sait où chercher, et pour ça je dois remercier Nisrine qui connait Marrakech comme sa poche et qui m’a fait découvrir la ville ocre magnifiquement ! » ajoute Damien.

IMG_3266 (1)

Marrakech, sa douceur de vivre et son climat agréable,  cachent pourtant une réalité plus sombre, Nisrine se confie: « j’aime de tout cœur mon pays, mais il faut rester lucide sur le Maroc. Il est parfois difficile d’y vivre quand on est une femme. Les inégalités sont prononcées, et il y malheureusement bon nombre de choses à revoir mais je dirai qu’au fond, c’est comme partout… Ce qui est vraiment dur ici, c’est la situation des jeunes qui ne semblent pas avoir de véritables issues. En effet, tu as beau être diplômé d’un bac +3 ou +5, ton avenir reste souvent incertain. C’est dommage, c’est comme ci on ne pouvait pas échapper à cette réalité. C’est aussi pourquoi beaucoup de marocains partent ou veulent partir d’ici. Mais c’est comme ça ! Et malgré tout, ça n’entache en rien l’amour que j’ai pour mon pays ! ».

IMG_3264

« Le petit souk en ligne Choukrane Marrakech »

« Le dépaysement est total et la culture marocaine (et berbère) est super riche. Difficile de ne pas être séduit par le Maroc et sa diversité ! C’est un pays complexe qui regorge de richesse (paysages, cuisine, artisanat, architecture, mariage…). On ne peut être qu’émerveillé par la culture marocaine et en même temps parfois troublé par les différences qui touchent le pays » évoque Damien. 

Au départ, Choukrane Marrakech c’était juste un petit compte Instagram avec des photos de la ville, des souks, des jardins, de la vie là-bas… Comme le confirme Damien: « il n’y avait pas de but en soi, si ce n’est partager notre expérience et de belles photos ».

Quand Damien rentre en France, il ramène plein de souvenirs à sa famille notamment des babouches berbères de Tafraoute. « Nisrine est berbère par ses parents et  grands parents et beaucoup de ses cousins vivent à Tafraoute. Je vais donc très régulièrement avec elle dans cette région et j’en profite pour prendre beaucoup de babouches berbères chez des petits artisans. Ces cadeaux atypiques et visuellement très sympas (les babouches berbères sont très colorées) ont beaucoup plu et beaucoup de personnes m’ont demandé d’en ramener » s’étonne Damien.

IMG_3267

« Petit à petit, j’ai vu qu’il y avait un vrai marché en France et à l’étranger, pour des produits berbères artisanaux et marocains. On a donc avec Nisrine décidé de créer une petite boutique en ligne fin décembre début janvier, avec quelques articles et notamment des babouches berbères. On a ensuite ajouté des gandouras et quelques objets. Le but était d’abord de tester, de voir si nous allions vendre quelques articles… Nous nous sommes donc juste placés sur la plateforme Etsy avec seulement un unique produit au départ ! Le premier jour que nous avons mis en ligne notre première paire de babouches, nous avons fait une vente en Allemagne. Je m’en rappelle encore. Forcément, ça a créé beaucoup d’excitation et d’enthousiasme ce qui nous a poussé à continuer ! » se rappelle avec émotion Damien.

IMG_3268.jpg

Et ça marche ! Puisque deux mois plus tard, ils réalisent une grosse commande de 30 babouches pour une boutique, et 29 autres ventes sur la plateforme en ligne. Aujourd’hui, on trouve un quinzaine d’articles sur la boutique Choukrane Marrakech, parmi eux: des babouches, des chaussons et des pantoufles berbères (entre 31,99 et 47,99 euros), des caftans, des robes et des gandouras (23,99 euros). On trouve aussi des pochettes et des coussins faits à la main, ainsi qu’une grande théière marocaine (44,99 euros). D’ici le mois de mai, Nisrine et Damien souhaitent développer une cinquantaine de produits, traduire la boutique en anglais et être visible sur au moins trois plateformes.

IMG_3262

« Je suis touchée de voir que des personnes sont intéressées par la culture marocaine et berbère, ça me fait chaud au cœur. J’ai désormais une petite activité et même si ce n’est que naissant, j’y prend beaucoup de plaisir et je suis fière des produits que nous vendons ! Nous participons à l’activité de petits artisans comme Abdel Moula qui nous fait les gandouras et Mehdi qui nous réalise un travail incroyable sur les babouches berbères » s’exclame Nisrine.

Un couple frais, pétillant et complémentaire qui partage en toute simplicité son amour et sa passion  pour la culture marocaine et berbère. Bref, une initiative touchante, un partage des traditions, des savoir-faire ancestraux, une invitation à l’évasion…  Alors « CHOUKRANE » pour cette belle découverte !

A la orden !

Yolaïna Bar

© Crédits: courtoisie Choukrane Marrakech

 

 

 

 

 

2 réflexions sur “La culture berbère et marocaine à l’honneur sur la boutique Choukrane Marrakech !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s